Voyage d’affaires à Seattle

Du 14 au 21 Février, j’ai eu l’occasion de réaliser mon premier voyage d’affaires outre Atlantique pour rencontrer des équipes informatiques sur un site du côté de Seattle.

J’ai un peu souffert du décalage horaire de 9 heures, mais au final je reviens enrichi d’une expérience à l’international et avec des anecdotes et des photos.

Voir les photos (PDF)

Tout est surdimensionné:

Les avenues et les trottoirs sont très larges. Nos grosses voitures parisiennes sont la taille minimale des voitures américaines. Les verres de soda sont de la taille d’une pinte. Les tasses de café c’est 25cl minimum.

Au boulot :

Tous les midis c’était salades ou hamburgers sur mesure. A 17H, les bureaux se vident : ils commencent tôt là-bas.

Rubrique culinaire :

Ils mettent des épices dans n’importe quoi. Ils vous servent des fruits de mer avec plein d’épices sur la carcasse. Des sauces salades hyper relevées.

J’ai gouté par erreur au lait « Fat Free », sans matières grasses. En gros, c’est de la flotte avec un nuage de lait.

Dans des restos spécialisés, j’ai mangé des pancakes énormes et succulents, des bagles (des donuts salés) à différents parfums et un steak de taille impressionnante.

Il pense presque à tous ces ricains :

Comme les voitures sont énormes, ils ont prévu des places pour les véhicules « normaux » avec la mention « Compact » imprimée au sol.

Côté sanitaires, les « restrooms » ne contiennent pas de brosse pour nettoyer le fond de la cuvette. Pour protéger la cuvette, le papier protecteur à déposer sur la lunette comporte la mention « Provided by the management for your protection ».
 
Le pourboire, la « Gratuity » est une ligne explicite sur les factures de restaurants à calculer soi-même (15% minimum). C’est aussi pour cette raison que les serveurs et serveuses ont toujours le sourire :)

Shopping :

A la télé, il y a du téléshopping toutes les 6 chaines avec un gros harcèlement avant d’annoncer des prix impressionnants. Ils sont encore plus hypnotiques que les téléshoppings mal traduits sur nos chaînes câblées.

Dans les magasins, les prix sont toujours affichés hors taxes car ces dernières dépendent des états et même des villes. Je ne faisais pas spécialement attention à ça.